Reconnaissance de l’expérience et qualification

Les principales caractéristiques du projet :

A partir de 1993, la FSGT s’est engagée dans un processus de reconnaissance à grande échelle de ses animateurs. Dans un premier temps, le livret de l’animateur, passeport de l’animateur, a pour fonction d’identifier l’expérience d’animation. Cet outil délivré à l’issue d’une saison reconnaît la capacité à animer de façon autonome les activités sportives. Assorti d’une carte d’animateur, ce livret est à compléter à l’issue de chaque nouvelle expérience d’animation, de formation et de responsabilisation. Ce dispositif a été complété à partir de 1997 par le diplôme omnisports. Ce dernier est obtenu à l’issue de 5 années d’expériences d’animations, ou plus rapidement s’il est enrichi par des formations. Ce diplôme atteste de la capacité de son titulaire à animer des activités telles que spécifiées dans le livret, dans une perspective omnisports, et de la capacité à assumer des responsabilités dans le cadre de la vie associative.

 

 

Le Livret fédéral : mode d’emploi.

Le livret fédéral est rempli par l’animateur. Il doit être validé :

  • par le président du club (responsabilité juridique),
  • puis envoyé au comité départemental pour validation (responsabilité associative),
  • puis au niveau fédéral pour validation de l’ensemble des critères et enregistrement dans le fichier fédéral (responsabilité fédérale).

A l’issue de ce parcours, le livret est retourné à son titulaire qui le conservera. Chaque année le titulaire du livret doit l’actualiser à l’aide de fiches vierges


Le livret fédéral d’animation est composé de six fiches, il a pour but de connaître le parcours de l’animateur.


  • La fiche animateur :
    atteste que l’animateur assume une responsabilité d’animation sportive, elle consigne le type d’activité et le public, elle recense le nombre d’heures d’animation sur la saison sportive. Chaque fiche correspond à une année d’animation. La validation de la fiche "animateur" permet d’obtenir la carte d’animateur fédéral.
  • La fiche formateur :
    est remplie par le responsable de formation. Elle certifie la responsabilité en tant que formateur lors d’une session de formation (stage, formation sur le tas).
  • La fiche organisation :
    atteste le niveau d’implication de l’animateur dans la vie associative . Cela peut être dans la section, le club, une commission départementale, une commission fédérale.
  • La fiche pratique des activités physiques et sportives :
    a pour but de connaître le parcours sportif de l’animateur.
  • La fiche formation FSGT :
    est à remplir à l’issue d’une formation FSGT : stages, journée thématique, formation sur le tas.
  • La fiche formation hors FSGT :
    est à remplir à l’issue d’une formation hors FSGT (BAFA, BEATEP, PSC1…). Cette fiche peut attester ainsi, la qualification, le diplôme obtenu.

 

Le Diplôme Omnisports.

Il ouvre la possibilité de qualifier ses compétences, à partir de l’expérience pédagogique telle que spécifiée dans le livret fédéral d’animation. Il invite à la possibilité de continuer à se former et d’être soutenu par un réseau de formateurs et de formations.


La validation du diplôme omnisports s’opère par la mise en place de commissions d’études aux niveaux départemental, régional et fédéral puis par une commission de validation, qui confronte les points de vue : clubs, comité, fédération.


Trois types de critères sont pris en compte :

  • l’expérience d’animation et de formation soit cinq années d’animations représentant environ 500 heures d’animation (les stages de formation sont pris en compte).
  • Le contenu omnisports de l’activité déployée en particulier les interventions auprès d’une diversité de publics (ex : enfants et adultes).
  • L’expérience dans plusieurs activités.

 

Pour en savoir plus : Maud Corso : Tél : 01 49 42 23 43